Comment entretenir vos vêtements anti-UV ?

Un grand nombre d'entre vous ont des doutes sur l'entretien de nos vêtements anti-UV. Nous répondons à vos questions par le biais de ce blog. 

Question n°1 : Comment laver les vêtements anti-UV achetés chez Ker Sun ?

Nos vêtements sont lavables en machine, en respectant les indications présentent sur l'étiquette d'entretien. Cela vous permettra de savoir, en fonction de la fibre textile, la température de lavage maximale que votre vêtement peut supporter, mais aussi le programme adéquat pour éviter les dégâts.

👉 Les étiquettes sont présentes à l'intérieur du vêtement.

Question n°2 : Que signifient les pictogrammes de lavages dans les vêtements ?

Sur les étiquettes d’entretien de vos vêtements, les précautions de lavage sont parfois représentées par des symboles, dans un ordre bien précis. On retrouve ainsi des indications concernant le lavage, le blanchiment, le séchage, le repassage et le nettoyage professionnel.

Voici ci-dessous leurs significations.👇

Question n°3 : Certains des vêtements achetés chez Ker Sun ont une étiquette « NEVER WASHES OUT », qu’est-ce que cela signifie ?

C'est une expression américaine qui signifie simplement que la protection solaire ne part pas au lavage. Pas d'inquiétude, vous pouvez donc bien laver le vêtement !

Question n°4 : Comment préserver la vie de mes vêtements de bain anti-UV (t-shirts de bain, maillots de bain…) ?

Afin de garder votre vêtement de bain anti-UV comme au premier jour le plus longtemps possible, voici nos astuces à suivre : 

- Rincer votre maillot anti-UV à l'eau claire après chaque baignade car les restes de chlore ou d’eau de mer pourraient abîmer votre maillot de bain sur le long terme.

- Laver son maillot de bain à basse température à 30°, mais référerez vous surtout aux étiquettes de lavages à l'intérieur du vêtement.

- Ne pas sécher son maillot de bain au sèche linge : il endommage l'élasthanne qui est une des matières principales des maillots de bain. 

- Faire attention aux surfaces : les rebords de piscine, les rochers, les quais, peuvent tous comporter des surfaces rugueuses qui brisent les fibres de votre maillot.

Sources : 

https://www.quechoisir.org/decryptage-lave-linge-et-seche-linge-comprendre-les-etiquettes-des-vetements-n68191/

https://www.femmeactuelle.fr/mode/coach-mode/comment-bien-entretenir-maillot-de-bain-2065064?awc=21698_1660296172_7e2279a6603303b786a5177acfac7b4b

Comment choisir sa crème solaire ?

Aujourd’hui, la crème solaire est un produit incontournable. Que ce soit en été ou en hiver, de plus en plus de personnes sont conscientes des conséquences du soleil (vieillissement cutané, coups de soleil, taches pigmentaires …) et introduisent par conséquent de la crème solaire dans leur routine quotidienne.

Elle est généralement appliquée pour les zones non couvertes par un vêtement comme le visage. Ainsi, nous vous proposons un guide qui vous permettra de mieux choisir votre crème solaire.

Une crème solaire est avant tout un produit cosmétique, possédant un indice de protection qui protège la peau des rayonnements ultraviolets (UV). Cependant, il faut savoir qu’aucune crème ne filtre 100% des rayons UV.

Pour cette raison, les expressions comme « écran total » ont été interdites dans la communication de ces produits. Ainsi, gardons à l’esprit que la crème solaire est seulement complémentaire d’une protection solaire globale. Selon Santé publique France, il est nécessaire d’éviter de s’exposer au soleil entre 12h et 16h, de privilégier les zones d’ombre et de sortir couvert (vêtement, chapeaux et lunettes de protection). 

I. Quel indice de protection vous correspond ?

Les crèmes solaires sont classées par niveau de protection, présent sur l’étiquette du produit par le facteur de protection solaire (FPS), aussi appelé indice de protection (IP) ou SPF (Sun Protection Factor).

Catégorie de protection

Indice de protection indiqué sur l'étiquette

Faible protection

6 à 10

Protection moyenne

15 à 25

Haute protection

30 à 50

Très haute protection

50 +

Afin de déterminer l’indice de protection le plus adapté à votre peau, nous vous invitons à lire notre article Quel est votre phototype ? Cet article vous permettra de connaître votre type de peau et vos conditions d’exposition au soleil.

  • Savez-vous à quoi correspond l’indice FPS ?

  • Ceci indique la transmission des UVB à la peau. Par exemple avec une crème indice 50, la quantité d’UVB transmise, en respectant les conditions d'application de laboratoires, sera de 1/50, soit 2%. Une crème indice 25 est considérée comme une protection « moyenne » et laisse passer 4 % des UVB. Alors qu’une crème indice 30 qui appartient à la catégorie « haute protection », présente 3,33 % d’UVB non filtrés.

     

    En d’autres termes, un FPS 50 (ou SPF 50) bien appliqué signifie que votre peau mettra 50 fois plus de temps à brûler que sans protection.
    Chez Ker Sun, nous conseillons plutôt d’utiliser un SPF 50 car une crème solaire n’est jamais aussi bien appliquée qu'en laboratoire et l’indice 50 vous garantira plus de tranquillité et de sécurité. Bien sûr, n’oubliez pas les zones sensibles comme les oreilles, le nez, le front, les paupières et les lèvres.

    II. L’impact sur votre peau des UVB et UVA

    Les rayons ultraviolets sont composés d’UVB et d’UVA qui produisent des effets sur votre peau: 
    • Les rayonnements ultraviolets B sont la cause de vos coups de soleil et le principal déclencheur des cancers de la peau.
    • Les rayonnements ultraviolets A ne laissent pas de traces visibles après exposition néanmoins elles conduisent au vieillissement prématuré de la peau et sont responsables de la naissance des cancers cutanés.

    Lors de votre choix de crème solaire, l’indice FPS garantit une protection contre les UVB. Ainsi, il est important de bien vérifier sur l'emballage que votre produit protège aussi des UVA. Pour cette raison, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) conseille de choisir une protection solaire porteuse du logo UVA* pour vous garantir également une protection contre les UVA.

    *Il faut savoir que ce logo n’est pas obligatoire. Il est seulement recommandé et utilisé par de nombreux professionnels.

    III. Connaissez-vous la différence entre filtre organique et minéral ?

    Les crèmes solaires utilisent des filtres qui peuvent être organiques ou minéraux. Il est possible que ces filtres soient combinés ou utilisés seuls.
    • Les filtres organiques (filtres chimiques) sont composés de molécules d’origine synthétique qui absorbent les rayons UV de manière “chimique” à la place de votre peau. Généralement, cette crème solaire est plus agréable à appliquer. En effet, elle est fluide et ne laisse pas de fine pellicule blanche sur la peau. Leur efficacité opère à partir de 20 minutes, après application. Toutefois, certains filtres chimiques peuvent être allergisants et causer des irritations ou des réactions photoallergiques.
    • Les filtres minéraux sont composés de matières minérales, que nous pouvions qualifier de naturel. Contrairement aux filtres organiques, les filtres minéraux réfléchissent les rayons UV par une action mécanique, grâce à ses composants : le dioxyde de zinc ou de titane. Ils agissent directement après application. Les filtres minéraux sont moins allergisants et sont conseillés pour les enfants et les peaux sensibles. Cependant, ils peuvent laisser une fine couche blanche sur la peau.

    Nous ferons prochainement un article plus détaillé sur le sujet.

    IV. Quelle texture choisir ?

    Comme vous avez pu le remarquer, votre protection solaire peut prendre de nombreuses formes (spray, crème, lait, gel…) et votre choix dépendra de votre usage mais aussi de la zone d'application.
    En principe, lorsque la zone à protéger est grande, nous souhaitons une texture plus fluide, facilement applicable.
    Voici des exemples d’usage :

    • Crème pour le visage
    • Spray ou lait pour le corps
    • Stick pour les zones fragiles (lèvres, nez, tatouages, cicatrices...)
    Vous pouvez également vous tourner vers des protections solaires résistantes à l’eau, qui correspondront mieux à vos activités extérieures :
    • Water resistant : SPF efficace à + de 70% après 40 minutes de baignade.
    • Waterproof : SPF efficace à + de 70% après 80 minutes de baignade.
    • Sweatproof : Résistant à la transpiration pendant 1 heure.

    Cependant, afin de maintenir une bonne qualité de protection, il est recommandé d’appliquer le produit après chaque baignade.
    La texture n’a pas de grande importance sur votre protection. Il est préférable de toujours se référer à l’indice indiqué sur votre produit, choisi selon votre phototype et au niveau de rayonnement solaire extérieur.

    V. Application régulière et généreuse

    Contrairement aux produits cosmétiques habituels, il est recommandé d'appliquer une couche suffisante de crème solaire car la quantité influe directement sur votre protection. En laboratoire, les analyses se basent sur une norme qui prévoit une quantité de produit précise de  2 mg/cm2 de peau. En comparaison, « dans la vraie vie », personne ou presque ne met la dose nécessaire. Cela tourne plutôt autour de 0,5 mg/cm2.

    Sources :

    https://www.docmorris.fr/conseils-de-pharmacien/article/quelle-creme-solaire-choisir

    https://www.quechoisir.org/guide-d-achat-creme-solaire-n4471/ 

    https://www.economie.gouv.fr/particuliers/creme-solaire-choisir-indice-filtre# 

    https://www.greenweez.com/magazine/creme-solaire-minerale-ou-chimique-31586/#:~:text=A%20la%20diff%C3%A9rence%20d'une,de%20zinc%20ou%20de%20titane. 

    Comment reconnaitre un mélanome?

    La méthode ABCDE

    Il est vrai que généralement les taches brunes, grains de beauté (nævus) ou excroissance sur votre peau sont inoffensifs, mais ce n’est pas toujours le cas. Nous allons donc vous présenter une méthode qui nous permettra de reconnaître les signes d’un mélanome.

    Quel est votre phototype ?

    Vous avez déjà entendu parler du phototype ? Appelé aussi "classification de Fitzpatrick", c'est un moyen de classer la sensibilité de votre peau exposée aux rayons UV.

    Comme vous le savez, nous ne sommes pas tous égaux face au soleil. D'une peau à une autre, la production de mélanine peut être considérablement différente. Il existe 7 phototypes, en comptant le phototype 0 très rare, qui correspond aux personnes albinos.

    Il est évident aujourd'hui qu'une peau claire est bien plus sensible aux rayons UV qu'une peau foncée, néanmoins une protection solaire est fortement conseillée pour tout type de peau, car les conséquences d'une longue exposition au soleil sont présentes dont le vieillissement cutané et les cancers de la peau. Pour cette raison, nous vous encourageons à identifier votre phototype afin de vous apporter des conseils de protection solaire adaptée.


    Phototype 0 (très rare): peau très pâle

    Caractéristique physique : la peau très pâle, les cheveux blancs (ou jaune pâle) et les yeux peu colorés

    Le phototype 0 est très rare et correspond généralement aux personnes atteintes d'albinisme : une mutation génétique qui affecte directement la pigmentation de la peau en la rendant plus pâle (ou légèrement rosée). Ainsi, la personne de phototype 0 produit peu ou pas de mélanine, ce qui le rend extrêmement sensible au soleil. Le risque de brûlures ou de cancer de la peau est beaucoup plus important.


    Phototype 1 : peau très claire

    Caractéristiques physiques : peau très claire, cheveux roux ou blonds, yeux clairs (bleu ou vert), possibilité de taches de rousseur et de grains de beauté.

    Le phototype 1 a une peau assez sensible et des taches de rousseur peuvent apparaître lors d'une exposition au soleil. Dans ce cas, la peau est dans l'incapacité de bronzer et ne peut résister aux coups de soleil que 10 minutes par un indice UV de 10.


    Phototype 2 : peau très claire (pouvant halée)

    Caractéristique physique : peau très claire, cheveux blonds ou châtains clairs, yeux bleus, verts ou gris, taches de rousseur apparentes au soleil, ne bronze que légèrement

    Le phototype 2 et le phototype 1 partagent de nombreuses caractéristiques comme une peau très claire et des taches de rousseur visibles au soleil. Cependant, la peau du phototype 2 peut haler, mais reste tout de même très sensible aux rayons UV.

    Ainsi, il n'est pas possible de bronzer sans être confronté à des coups de soleil ou des brûlures qui peuvent apparaître après 10 à 20 minutes d'exposition.


    Phototype 3 : peau claire (ou mate)

    Caractéristique physique : peau claire (ou mate) , cheveux blonds à brun, peu ou pas de taches de rousseur.

    Contrairement aux précédents phototypes, le phototype 3 est intermédiaire. Il possède une peau plus résistante au rayon UV, ainsi son bronzage est moyen et les brûlures sont plus modérées.

    À noter, les conséquences d'une exposition au soleil peuvent varier chez les phototypes 3, selon la couleur des cheveux ou des yeux. Les phototypes 3 blonds ou avec des yeux clairs ont un vieillissement cutané plus rapide que les bruns avec des yeux foncés.

    Il faut tout de même rester vigilant, des coups de soleil peuvent apparaître après une exposition de 20 minutes environ avec un indice UV de 10.

    À savoir, à partir de 50 grains de beauté, le phototype 3 a un risque de cancer de la peau accru et doit être suivi par un spécialiste. 


    Phototype 4 : peau mate

    Caractéristique physique : peau mate, cheveux châtains foncés ou bruns, yeux bruns

    Le phototype 4 a une peau qui résiste assez bien au soleil, elle bronze facilement. Il faut compter une exposition de 30 minutes avant d'avoir des coups de soleil par un indice UV de 10.

    Nous vous conseillons de rester prudent et d'adopter une protection solaire en la circonstance suivant la durée de vos activités extérieures.


    Phototype 5 : peau brune

    Caractéristique physique : peau brune ou mate, cheveu brun, yeux bruns

    Le phototype 5 a une peau très résistante aux rayons UV, elle bronze facilement et n'a de coup de soleil qu'à partir de 60 minutes d'exposition.

    Même cas que pour le phototype 4, une peau brune n'est pas exemptée de protection solaire. Le cancer de la peau peut se révéler sur tous les phototypes, même les plus foncés. Votre peau peut souffrir de sécheresse et de vieillissement à long terme. Ainsi, il est également important de bien vous hydrater. 


    Phototype 6 : peau noire

    Caractéristique physique : peau noire, cheveu brun, yeux bruns

    Le phototype 6 a une forte résistance au soleil. Sa peau produit beaucoup plus de mélanine. Les conséquences d'une exposition n'apparaissent qu'après 90 minutes. En effet, le phototype de 6 n'aura pas de coup de soleil (ou juste léger), cependant, il est possible d'avoir des cloques de brûlures.

    Avoir une peau noire n'est pas dispensé de protection solaire. L'impact sur le vieillissement de la peau peut être important. Ainsi, une protection solaire est à prescrire. 

     

    En fonction de mon phototype, en combien de temps je brûle ?

    Cette courbe est tirée de l’étude scientifique de J. F. Sánchez-Pérez, nous montre le temps d’exposition pour avoir un coup de soleil en fonction de son phototype (1, 2, 3 ou 4) et de l’indice UV.

    La protection solaire à adapter va donc dépendre en plus de son phototype, de l’indice UV et du temps d’exposition. A savoir qu’en été, un indice UV de 10 ou 11 est aujourd’hui courant en France.


    Comment se protéger du soleil ?

    Une bonne protection solaire ne doit pas dépendre uniquement de son phototype, mais aussi du temps d’exposition et de l’indice UV. On peut bien voir d’après l’étude de J. F. Sánchez-Pérez, que tous les phototypes peuvent attraper des coups de soleil.

    Les recommandations de l’OMS pour se protéger du soleil sont les suivantes :

    1. Surveillez l'indice UV

    L'indice UV vous aide à planifier vos activités de plein air de manière à éviter la surexposition aux rayons du soleil. Il est compris entre 1 et 12.

    Bien que vous devez toujours prendre des précautions contre la surexposition, veillez tout particulièrement à adopter des pratiques de protection contre le soleil lorsque l'indice UV prédit des niveaux d'exposition modérés ou supérieurs (à partir de niveau 3).

     

    2. Limiter le temps au soleil de midi

    Les rayons UV du soleil sont les plus forts entre 10 h et 16 h. Dans la mesure du possible, limitez l'exposition au soleil pendant ces heures, surtout si l’indice UV est élevé et que votre phototype est clair. (voir la courbe de J. F. Sánchez-Pérez ci-dessus)

     

    3. Utilisez l'ombre à bon escient

    Recherchez l'ombre lorsque les rayons UV sont les plus intenses, mais gardez à l'esprit que les structures d'ombrage telles que les arbres, les parapluies ou les auvents n'offrent pas une protection solaire complète.

    Souvenez vous de la règle de l'ombre : "Surveillez votre ombre - Ombre courte, cherchez l'ombre !"

     

    4. Porter des vêtements de protection et utiliser de la crème solaire

    Les vêtements et les chapeaux offrent la meilleure protection - l'application d'un écran solaire devient nécessaire sur les parties du corps qui restent exposées comme le visage et les mains. La crème solaire ne doit jamais être utilisée pour prolonger la durée de l'exposition au soleil.

    • Des vêtements couvrant amples et tissés serrés fourniront une bonne protection contre le soleil. Attention cependant, tous les vêtements ne protègent pas de la même manière, un indice de protection UPF 50 sur les vêtements ou les chapeaux vous garantira une protection efficace, car il bloquera plus de 98 % des UV. Alors que par exemple, une chemise en lin, pourra peut-être avoir un indice UPF de 5 ou inférieur et laissera donc passer plus de 25 % des UV.
    •  
    • Un chapeau à larges bords offre une bonne protection solaire pour vos yeux, vos oreilles, votre visage, votre dos ou votre cou. Tout comme les vêtements, tous les chapeaux n'ont pas une protection équivalente. Un indice UPF50 vous garantira une protection optimale.
    •  
    • Les lunettes de soleil qui offrent une protection de 99 à 100 % contre les UV-A et les UV-B réduisent considérablement les dommages oculaires causés par l'exposition au soleil.
    •  
    • Appliquez généreusement un écran solaire à large spectre de SPF 15+ (minimum) sur les zones qui restent exposées et appliquez toutes les deux heures, ou après avoir travaillé, nagé, joué ou fait de l'exercice à l'extérieur. Un SPF15 bien appliqué signifie que votre peau mettra 15 fois plus de temps à brûler que sans protection. Chez Ker Sun, nous conseillons plutôt d’utiliser un SPF 30 ou 50 car une crème solaire n’est jamais aussi bien appliquée comme en laboratoire et les indices 30 et 50 vous garantiront plus de tranquillité et de sécurité. Bien sûr, n’oubliez pas les zones sensibles comme les oreilles, le nez, le front, les paupières et les lèvres.

    Pourquoi nous vous recommandons les vêtements anti-UV ?

    Des vêtements couvrants vous apportent une certaine protection solaire. Mais, lorsque les températures montent, nous aimons bien nous habiller plus légèrement avec des tissus plus fins.

    Le plus souvent, les tissus des vêtements d'été filtrent assez mal les rayons UV. Une chemise en lin ou un t-shirt en coton léger sera agréable à porter par temps chaud, mais avec un niveau UPF faible. Une partie des UV passera donc et vous pourrez avoir le sentiment d'être protégé alors que vous ne le serez pas totalement.

    Pour les expositions longues et pour les peaux sensibles, il est donc recommandé d'utiliser des vêtements anti-UV certifiés UPF50+, qui permettent d'avoir un tissu léger et respirant tout en ayant un haut niveau de protection solaire. 


    Sources :

    https://www.who.int/news-room/questions-and-answers/item/radiation-sun-protection
    https://www.nature.com/articles/s41598-018-36850-x
    Peau noire, phototype VI : les bons soins solaires - Marie Claire
    Phototype et indice de protection solaire - Conseils Bien-être (pharma-gdd.com)
    Les bons soins solaires pour une peau phototype IV - Marie Claire
    Peau claire à très claire, phototype 1 : la bonne protection solaire - Marie Claire
    Phototype de peau : de 0 à 6, comment savoir le sien ? (journaldesfemmes.fr)
    Peau et soleil - Le phototype : les différents types de peau - Fiches santé et conseils médicaux (lefigaro.fr)

    Où trouver des vêtements anti UV ?

    Bien que tendance et recommandés par les scientifiques et les écologistes, les vêtements anti-UV ne sont pas encore très répandus dans nos pays européens.

    Les pays asiatiques et américains ont une avance sur ce domaine car outre la protection de la peau, le vêtement anti UV empêche le vieillissement prématuré de la peau et devient également un phénomène de mode.

    En France, on peut donc trouver certains produits dans des magasins de marque étrangère, mais ces magasins ne sont pas des spécialistes du produit anti UV, l’offre y est limitée et difficile à trouver. C’est pourquoi, Ker-Sun spécialiste des produits de protection solaire sélectionne à travers le monde des vêtements spécifiques anti UV. Des marques comme Columbia, Rip-Curl ou Coolibar y sont aujourd'hui revendues.

    Afin de s’adapter au plus près de la demande de ses clients,  Ker-Sun a également créé ses propres vêtements sous la marque Nuvées afin de proposer une protection solaire vestimentaire tendance et éco-responsable.

    Les produits qu’on trouve sur Ker-Sun sont confortables, adaptés à un usage quotidien ou sportif.

    Les services de livraison et d’échange sont irréprochables. La satisfaction client est l’objectif n°1 de Ker-Sun et tout est fait pour que le client se sente en pleine confiance.

    Découvrez les sélections de vêtements anti-UV de KER-SUN pour vous protéger idéalement du soleil ! Vous trouverez des vêtements pour femmehommeenfant & bébé

    Vetement anti UV Claudia - Veste anti UV & Legging anti-UV

    Les astuces de Claudia pour se protéger du soleil !

    J'ai été diagnostiquée en 2010 d'un Lupus 🐺, ce qui a bien changé ma vie, entre autres car l’exposition solaire est dangereuse.

    Au fil du temps, je me suis développé des astuces pour bien me protéger du soleil tout en me sentant encore femme et en sécurité. 

    Voici une de mes astuces pour être bien protégée lors d'une journée ensoleillée :

    Je profite que depuis l'été dernier les robes longues sont à la mode ! J'en ai acheté plusieurs. Cependant, le tissu n'est pas anti-UV et je ne me sens donc pas en sécurité. Je complète donc cette robe avec quelques vêtements anti-UV:

    • Pour le bas, je glisse un legging Anti-UV sous la robe pour une protection complète.
    • Pour le haut, je met une veste réalisée dans un tissu certifié UPF 50+. Elle me protège bien et est très légère. Je peux l'emmener partout. De plus le tissu ne se froisse pas. C'est très pratique.
    • Normalement j'ai aussi toujours un chapeau, mais il a disparu sur cette photo 😊. Le problème du chapeau c'est qu’il n'est pas toujours simple à transporter. Mais depuis que j'ai trouvé les chapeaux pliables, j'en ai toujours un dans mon sac !
    • Pour le visage, je mets toujours une bonne dose de crème solaire. En général, je prends celle avec un peu de couleur (type BB crème).

    Et voilà le tour est joué !

    Vetement anti UV Claudia - Veste anti UV & Legging anti-UV

    Quelles différences entre UPF et SPF ?

    Entre UPF et SPF (ou FPS), le concept est essentiellement le même, protéger votre peau contre les rayons ultraviolets.

    UPF est aux tissus et aux vêtements, ce que le SPF est aux crèmes, lotions et sérums.

    UPF correspond à des tests réalisés par spectrophotomètre sur un tissu. L'indice UPF 25 signifie que le tissu laisse passer 1/25 des rayonnements UVA et UVB.  Un vêtement UPF 50+ (protection maximum) bloquera à minima 98% des rayons UVA et UVB (seul 2% des rayons UVA et UVB passent).

    SPF ne mesure que la protection de l'écran solaire contre les rayons UVB, les rayons brûlants. Lorsqu'il est appliqué correctement, le SPF 50 bloque 98 % des rayons UVB. L'indice SPF indique le temps qu’une personne peut s’exposer avant d’être brulée Par exemple : SPF 25 signifie que s’il faut 10 minutes pour avoir un coup de soleil à nu, avec une crème solaire 25, il faut compter 250 minutes.